Dormir…Dormir… Rêver… Oui… Et retard de publication !  😳

J’avais dit « bientôt » un nouveau Défi, dans les dédales de ma mémoire…

Le Dédale compliqué s’est avéré être aussi déboussolant que le labyrinthe de Dédale, surtout dans ma Deux chevaux Citroën Charleston (encore elle !) qui s’est métamorphosée… Je ne vous dis pas !

Et bien cauchemar, rêve ou réalité, voilà ce qui s’est passé…

Ma deux chevaux, en réalité Deux magnifiques chevaux ailés portant les noms de Árvakr, si noir et Alsviðr[1] d’un bordeaux sombre (ou en français de chez nous, « Tôt-levé » et « Très-rapide »), me dépose après plusieurs heures d’errance, à la sortie de ce fameux labyrinthe…

Et aussi vrai que la terre est ronde, je me suis retrouvée dans un étrange endroit tout bleu, très bleu, garée devant une porte double… Un écriteau :

Consultation de la Carte du Tendre
pour les porteurs de la lettre B et D,
dans Deux heures.
Attention !
Etre muni de son passeport
de « grand Déambulateur » ou de grand « Baladeur »…

J’ai dû rater un épisode de ma vie !

Déboussolée, je me suis éloignée un peu de l’endroit et j’ai fouillé derechef, toutes les poches de mes vêtements… sans résultats. Aucun passeport. Alors il m’est venu à l’idée d’aller chercher dans mon « fouillis du fond du sac », ce sac qui ne me quitte jamais.

Il y était ce fameux passeport. A la place du nom, il y a le mot « Déambulateur » et entre parenthèses, trois mots, PETITMOYEN – GRAND. Ouf ! J’ai du mal à reconnaître ma frimousse, sous un chapeau de feutre et derrière la voilette… Normal…C’était un souvenir parmi les autres !

Doisneau-baiser-de-lhotel-de-ville1Pour « tuer» le temps, je visite une galerie d’exposition de photos, suspendue dans le bleu, où les célèbres clichés de Doisneau, mis bien en évidence, côtoient ceux de Willy Ronis et d’autres… Des amoureux, des amoureux et encore des amoureux…bastillelovers_bg

Douze coups de cloche… Les portes, rejoindre vite les portes…La carte du tendre m’attendait maintenant…Mais dans quel pays la situer ? Le Danemark peut-être, à cause de chevaux mythologiques Árvakr et Alsviðr ? A Dybvad ? Un lac… non loin de la petite cité que l’on croit médiévale. Peut-être celui de l’Indifférence ?

290px-Daphne_striata_100604Quelques buissons de Daphnés odorants roses m’accueillent, m’invitant à entrer. Les portes monumentales se sont ouvertes et je me suis mise à arpenter cette carte du tendre si joliment chantée par Georges Moustaki… dont je connais les paroles par cœur… Là, au théâtre Dejazet, salle mythique où l’on y a vu les plus grands…

[youtube]http://youtu.be/o7cz0TkGcSI[/youtube]

Paroles La Carte Du Tendre

Le long du fleuve qui remonte
Par les rives de la rencontre
Aux sources d’émerveillement
On voit dans le jour qui se lève
S’ouvrir tout un pays de rêve
Le tendre pays des amants
On part avec le cœur qui tremble
Du bonheur de partir ensemble
Sans savoir ce qui nous attend
Ainsi commence le voyage
Semé d’écueils et de mirages
De l’amour et de ses tourments

Quelques torrents de médisance
Viennent déchirer le silence
Essayant de tout emporter
Et puis on risque le naufrage
Lorsque le vent vous mène au large
Des îles d’infidélité
Plus loin le courant vous emporte
Vers les rochers de la discorde
Et du mal à se supporter
Enfin la terre se dénude
C’est le désert de l’habitude
L’ennui y a tout dévasté

Quand la route paraît trop longue
Il y a l’escale du mensonge
L’auberge de la jalousie
On y déjeune de rancune
Et l’on s’enivre d’amertume
L’orgueil vous y tient compagnie
Mais quand tout semble à la dérive
Le fleuve roule son eau vive
Et l’on repart à l’infini
Où l’on découvre au bord du Tendre
Le jardin où l’on peut s’étendre
La terre promise de l’oubli

Carte_du_tendreJe me sens bizarre dans cette carte froide, finalement, et déçue aussi… Parcourue dans tous les sens, j’ai lu la carte… La carte raconte, la carte porte des mots, mais elle n’est rien car il y manque un mot, chaud, brûlant, ce mot nécessaire à la vie, à l’amour, à toutes les choses à entreprendre….

Il manque le mot Désir !

Reste à visiter l’alentour de la carte… Peut-être y trouverais-je un jardin ?


[1] http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%81rvakr_et_Alsvi%C3%B0r