Quelques dictons pour patienter et réfléchir…

Suite à la lecture des vers de Didier, j’ai
eu aussi envie de parler de février :

L’an passé, il y avait un 29
février
et un billet, j’avais créé…
Alors, l’idée est née, de quelques dictons vous livrer !

Si tu tailles en février, tu mets raisin dans ton panier.



La scène est d’une ferme clôturée avec
une maison sur la gauche, une grange au centre et, sur la droite, quatre ruches et un pigeonnier. Dans la maison, une femme et deux jeunes hommes se réchauffer devant un feu. Dehors, un homme
avec des fagots à ses pieds abat un arbre avec une hache, tandis que l’autre promenades dans la neige, soufflant sur
​​
ses mains pour se réchauffer, et un troisième conduit un âne, chargé de bois, vers le village voisin.

(Attribué à Pol, Jean et Hermann de Limbourg, dits les Frères de Limbourg, Les Très Riches Heures du duc de Berry, mois de
février, musée Condé, Chantilly, ms.65, f.1v, vers 1411-1416) sources Wikipédia




[Les mois]. [2], [Février] : [estampe] / [Jacques Callot]
Source: gallica.bnf.fr

Soleil le dernier jour de février, mets des fleurs au pommier.

Allez, de tout faut patienter, pour savoir apprécier !
C’est ce que je vous dirai, ce dix-huit février.