Une jolie chanson pleine de subtilité à bien écouter ou à ne pas écouter du tout (clic sur arrêt) !

La grande soeur Charles Chaplin m

Pour la semaine de la francophonie…

Ce matin je t’ai lu notre bel alphabet.
J’écoute, toute émue les lettres répétées.

Les premières sont aisées, tu les as retenues.
Arrive la lettre g, et là, tu ne sais plus !

Alors, comme un secret dans ton oreille je glisse
Le h. Tu peux continuer jusqu’à la lettre x.

Bravo ma toute belle. Quand tu seras ce soir,
Dans les bras de papa, pour lui dire bonsoir

De ta petite voix, dis-lui ton alphabet
Il sera fier de toi et tu auras deux baisers !

Reprenons, ma sœurette, les pages de ce livret
Qui recèlent des mots comme des trésors cachés

Puis des histoires, peut-être, je te raconterais
Achevant ces instants de bonheur partagé…


(La grande Soeur – Charles Chaplin, 1825-1891)