Ma colère un peu ravalée, et ayant fait le tour d’autres hébergeurs de blogs… je ne trouve pas chaussure à mon pied .

Je reviens donc vers overblog, histoire de gérer mon échec… Et de faire, contre mauvaise fortune, bon coeur !

Ainsi, je dois faire preuve de patience et d’ouverture d’esprit. Et je recommence tout tranquillement et comme le dit un grand homme, Boileau,

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.

Enfin, j’ai réussi à plublier quelque chose… 

blog-plein-vert.jpg

Au fur et à mesure, les choses se sont mises en place, et j’ai fini en donnant un thème, qui pourra être changer, évoluer…

Mais je n’en démors pas, même si j’ai réussi… je préfère l’ancienne manière…