MP900399344Portrait, d’une « plume » de l’atelier d’écriture

 

Il me faut la forêt pour respirer, pour m’inspirer….

 

Dis Elisabeth, tu nous emmènes,
Au fil de tes phrases,
Au gré de tes mots ?

Dis Elisabeth, tu nous conduis,
Vers tes nouvelles ébauchées,
Vers tes romans commencés ?
 Tu nous embarques,
Sur tes pages de cahier,
Sur tes carnets de notes ?
Tu nous racontes,
Au détour de tes textes,
Au fil de tes histoires ?
Tu nous écoutes,
Nous, tes compagnes d’écriture,
Nous, tes complices d’atelier ?

Dis Elisabeth,
Toi et nous, nous et toi,
Continuons à remplir,
Les lignes entre les phrases,
Les blancs entre les mots,
Et piéger dans nos pages
Ce que l’on veut, ce qui est beau,
En écrivant d’avantage,
Et dérivant en « bons mots »
Sur des écrits tantôt sages,
Ou sur des textes rigolos….
Osons-nous des vertiges,
Décrivons le triste, le grave,
Aussi, les fous, les sages…
Qu’en penses-tu ?
 Dis-nous Elisabeth !