JARDINS-1878.JPGSept heures. Le soleil m’appelle au dehors
Derrière la haie, il se pointe, rosé et déjà fort.
Je voulais être là, le surprendre au lever
Mais je crois que cette fois encore c’est loupé !

Je décide quand même de prendre le chemin
Et en haut de la route, je me jure que demain
C’est moi qui le surprendrai, sans me cacher
Par ma boite à image, en un seul cliché.

 

 

JARDINS 1914 maitre canette sur un arbre perchéEt je mets à profit ma balade matinale
Glanant ici et là quelques vues pas banales…
J’aperçois là, Maître Canette sur un arbre perché
Qui n’avait jamais cru pouvoir là, se poser !

 

 

 

JARDINS-1916-calin-de-printemps.jpgPlus loin,
dans l’allée, au milieu des pruniers
Ils ne se cachent plus. Ce n’est pas compliqué
De saisir leur étreinte, celle de deux pissenlits
Qui bientôt disperseront leurs aigrettes jolies…

 

 

JARDINS-1898.JPG

 

 

Et voilà le roi, le plus imposant des jardins,
On l’envie pour ses ramures visibles de très loin…
Je le laisse et retourne d’un bon pas, où bien installée,
Chez moi, sur la terrasse, je boirais mon café…

 

 

 

JARDINS 1942Dans le vase, une tulipe héberge une araignée
Un papillon, sur la fenêtre, fait une halte méritée.

 

 

Voilà une belle journée qui commence…

JARDINS-1954.JPG