Durant mon enquête, sur les pierres énigmatiques, lorsque j’ai remonté le petit cours d’eau de Fon Goudal sur lequel je
savais trouver les ruines d’une moulinate, j’ai pris le temps d’examiner le peu de pierres d’angles ou d’encadrement visibles ou encore debout, à la  recherche d’un indice. Mais rien
!

Revenant vers le manoir des Ondes, non loin de l’imposant bâtiment j’ai fait une curieuse rencontre…

Comme à chaque retour de circuit d’exploration, je vide ma carte Compactflash sur mon ordinateur et je visionne de façon
méthodique tous mes clichés.

Je me rappelle que la petite arche n’a révélé ses gravures que sur la photo ! Je ne les avais pas remarquées lors de
la prise !

Je m’arrête sur la photo numéro 2896 : Au moins trois centimètres (3 cm) de long, entièrement noir avec des reflets
bleu métallique, et avec des pates aussi poilues que celles des mygales… Voilà une drôle de rencontre et une curieuse bestiole !

Enfin, après quelques recherches fructueuses d’après les deux-trois photos de la « belle » (je n’ai surtout pas
voulu déranger cette sombre inconnue), j’ai enfin trouvé qui se cachait derrière cette apparence un peu inquiétante…


 

quel-est-cet-insecte.jpg

Je vous présente l’abeille charpentière… C’est l’un de nos plus gros et plus impressionnants Hyménoptères (famille des
abeilles, guêpes, bourdons…). Si vous voulez en savoir plus et bien allez voir  et aussi … et encoe … chez over-blog !

la-faune-2896.JPG

Ouf ! Bon je reprends le cours de mes investigations.

Après le véto, pour Follette, séance de dessin. Je vais essayer de reproduire tous les motifs.

Le volet de la boite aux lettres vient de claquer. Tiens, déjà le facteur ? Non ce n’est pas lui. Je vais allez voir ce
que l’on vient de mettre dans ma boite…