Pour vous mes chers aminautes, avec mes amitiés, en attendant de vous retrouver…

Et pour mon grand “rat de ville” qui repart dans son univers citadin, me délaissant quelque temps encore… Pour la bonne cause, le travail ! Mille pensées pour tous ceux et celles qui, comme
moi, ont leur moitié au loin qui oeuvre pour la communauté, dans toutes sortes de jobs. Une pensée au doux parfum du muguet de mon jardin !