Voilà un instant d’émotion… Follette reste, moi je pars… Follette est accueillie dans une bonne maison, je n’en doute pas, mais … Elle va me manquer !

En attendant, pas de ballade ici en Poitou où un vent glacial ne nous a pas quitté de la journée, malgré un beau soleil ! Alors, juste pour le “fin”, un lever de soleil, ce matin…

Il est 10 heures 30 ! Je pars, je continue la route !

Merci à ma petite sœur et à mon gentil beau-frére pour leur accueil toujours généreux ! À très vite tout le monde ! PS. Je vous réponds dés que je serais bien installée ! Bises à vous !