Une petite pause aujourd’hui…

Le temps de faire un stage très intéressant. Il s’intitule : 

“De l’auteur au bibliothécaire, les réalités économiques de la chaîne du livre”.

Le sujet : 
“Auteur, éditeur, diffuseur, distributeur, libraire, bibliothécaire, organisateur de salons et manifestations… Pourquoi parle-t-on de « chaîne du livre » ? Quels sont les
rôles, les droits et les devoirs de chacun ? Comment se décompose le prix du livre ? Pourquoi ce secteur bénéficie-t-il d’une législation spécifique ?

À travers l’explication des enjeux économiques et culturels propres à ce secteur, essayer de saisir le rôle que jouent les politiques d’acquisition des bibliothèques dans le
maintien de la diversité culturelle.”

Ce n’est pas parce que je suis une accro du blog, une lectrice du virtuel, une auditrice de livre audio, que je ne travaille pas sur les bons vieux livres de papier. D’ailleurs, je suis une
amoureuse de l’objet. Chez moi, c’est une débauche de livre, ceux que j’ai lu, ceux que j’emprunte pour me documenter, ceux que je vais offrir ou prêter, ceux que je vais lire et ceux que je
n’ose ouvrir de peur de les abimer… Je sais au fond de moi que je les ouvrirai, mais quand ??? Pour l’instant, je l’admire… Et le papier, parfois doux comme une caresse, parfois rêche comme
son sujet, parfois sauvage comme son histoire…. Les couvertures sont nues ou recouverte d’une jaquette… à croire qu’il y a quelque chose à cacher !

Bon vous l’avez compris… c’était un beau prétexte en attendant la suite de mes recherches… oui, sur les symboles des pierres.

Ha ! J’oubliais encore de vous dire que l’objet que j’ai reçu avec l’enveloppe est une sorte de bijou symbolique pour les auciens (les pharaons par exemple)… Vraiment curieux comme truc ! Merci
à l’un de mes lecteur (il se reconnaitre !) de m’avoir rappeler que je ne vous en avais rien dit !

Je vous laisse pour écouter  Philippe Meyer, le
toutoulogue de France Culture… Encore un qui aime jourer avec les mots, sur tout les sujets !

Belle journée !